Travaux en cours

Les religions afro-brésiliennes par sa nature décentralisée, sans une autorité compétente de produire normes et une orthopraxie, se rencontrent dans une condition sui generis de plusieurs agences et modelés rituels, donc, les autorités sont continuellement négociées et questionnées. Dans ce contexte, situations de conflit et concurrence sont profondément inscrites au champ religieux brésilienne mais aussi dans la diaspora. Malgré l’existence d’une littérature de longue durée sur la transnationalisation des religions afro-brésiliennes pour Portugal, ce texte présent une approximation, au d’autrefois une tentative exploratoire d’évaluation du champ religieux luso-afro-brésilienne sur la perspective des processus de conflit et les « non-dits », i.e., information ethnographique non-officiel.


Deixe uma resposta

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *